«Quand Isabelle dort plus rien ne bouge

Quand Isabelle dort au berceau de sa joie

Sais-tu qu’elle vole la coquine

Les oasis du Sahara

Les poissons dorés de la Chine

 Et les jardins de l’Alhambra

 

Quand Isabelle dort plus rien ne bouge

Quand Isabelle dort au berceau de sa joie

Elle vole les rêves et les jeux

D’une rose et d’un bouton d’or»

 

 

Jacques Brel, Isabelle.